Accueil  >  Le pôle  >  Historique
  • Version imprimable
  • Revenir à la taille initiale
  • Agrandir la taille du texte

L'historique du pôle

Les Maisons de Santé (MSP) et les Pôles de Santé Pluridisciplinaires sont désormais reconnus comme des solutions pertinentes aux problèmes complexes qui se posent à notre système de santé et nous pouvons nous féliciter aujourd'hui d'avoir fait partie des pionniers de cette nouvelle conception de l'offre de soins.

Au delà d'un projet immobilier, une MSP est surtout basée sur un projet d'actions en direction de la population : lisibilité de l'offre de soins, accessibilité et continuité des soins, développement des soins de prévention, prise en charge coordonnée et protocolée...

En créant des échanges entre des activités médicales, paramédicales et sociales, ces projets favorisent les prises en charge coordonnées et constituent une réponse à l'évolution des modes d'exercice souhaitée par de nombreux professionnels et les jeunes générations tout en concourant au maintien, voire au développement de l'offre de soins, dans les secteurs définis comme fragiles.

Le cabinet médical de Scorbé-Clairvaux conçu en 1989 ne répond plus ni aux attentes des professionnels, ni aux préoccupations des autorités publiques et n’est plus apte à répondre aux évolutions démographiques et épidémiologiques de la population. Le constat global est clair : le dispositif de premier recours est à bout de souffle sur ce territoire, en zone rurale.

L’existence de trois centres de population, distantes 6 à 10 km les unes des autres, ne permet pas la construction d’une maison de santé centrale. En revanche, la création d’un pôle de santé pluridisciplinaire satisfait la grande majorité des professionnels de santé avec à terme, la possibilité de construire deux maisons de santé pluridisciplinaires réunies et cordonnées par le maintien du pôle de santé.

L’évolution de la démographie, comme partout ailleurs, est inquiétante. La zone n’est actuellement pas désertifiée d’un point de vue médical, mais le sera à l'horizon  2020, et  la population médicale sera amputée de ses deux tiers.

Depuis septembre 2004, une première rencontre entre les professionnels de santé du secteur a permis de poser la question des moyens à mettre en œuvre pour mieux prendre en charge les populations  dont ils ont la confiance et qui relèvent de leur aire de compétence.

Réunis à Scorbé Clairvaux en septembre 2010,  les professionnels de santé ont décidé à l’unanimité de créer un pôle de santé universitaire.